Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Elektra de Richard Strauss m'accompagne souvent dans mes songes Grecs.

Elektra de Richard Strauss m'accompagne souvent dans mes songes Grecs.

Electre - c'est Euripide qui lui donne ses mots -

se pose des questions sur papa, 

 ‘né d’ Atrée, un fils glorieux (est-ce bien le mot qui convient ?) - Agamemnon…’

Et c’est ce couard de Ménélas qui le dit : ‘Quand le peuple s'émeut et s'abandonne à la colère, c'est un feu véhément qu'en vain l'on s'efforce d'éteindre ; mais si l'on cède à son ardeur avec complaisance, en attendant l'occasion, peut-être tout son feu tombera- t-il; et, lorsqu'il se sera calmé, vous pourrez en obtenir aisément tout ce que vous voudrez, car il est susceptible de pitié comme de colère, précieuse ressource pour qui sait attendre le moment.'

Les dieux se servirent de la beauté d'Hélène pour exciter la haine entre les Grecs et les Phrygiens qui se livrèrent une guerre meurtrière, qui a dépeuplé  la terre de cette foule de mortels orgueilleux qui la surchargent.

En lisant, en relisant encore et encore les tragédies de ces temps anciens.

 

© Mermed 20 Octobre 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article