Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Têtes de chien

Têtes de chien

J'y allais avec appréhension, à ce concert;

les deux derniers au cours de la semaine précédente m'avaient déçus – et c'est tellement rare que je sois déçu à Ambronay...

je me voyais déjà comme un autre Gloucester, 'cheated of beauty by dissembling nature...'

Appréhension aussi parce que le chant a cappella n'est pas la forme musicale que je recherche le plus volontiers;

appréhension, enfin, parce qu'un récital des vieille chansons françaises n'éveillait vraiment pas mon intérêt;

mais malgré tout cela, j'étais là,

et ma vertu - au sens latin, virtus, la force morale... - a été récompensée,

j'ai connu un très grand plaisir à voir et écouter ces cinq acteurs-chanteurs, tous venus du chant classique, interpréter et jouer ces airs après une entrée en scène très stéréophonique et théâtrale.

 

 

C'était dans le cadre du festival d'Ambronay le 5 Octobre 2019

Têtes de chien, Philippe Bellet, Didier Verdeille ténors;  Grégory Veux baryton;  Justin Bonnet baryton & direction artistique;
Henri Costa basse

 

© Mermed 16 Octobre 2019

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article