Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Réalisé par Christophe Honoré Avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin, Benjamin Biolay, Stéphane Roger

Réalisé par Christophe Honoré Avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin, Benjamin Biolay, Stéphane Roger

Après les délicatesses des amours homosexuelles (Plaire aimer courir vite), voici celles des amours hétérosexuelles – je parle de délicatesse dans son sens de l'aptitude à apprécier les nuances.  Le sujet est plutôt intéressant malgré un fort ancrage boboesque et germanopratain, ce mélange passé, présent pourrait faire un vrai beau film...hélas, malgré des remerciements à Woody Allen, Philip Roth et beaucoup d'autres (le précipitation du générique empêche de lire tous les noms...) n'est pas Manckiewicz ou Fellini tout faiseur de films qui le souhaite, et nous traînons de bavardage en bavardage pendant une heure et vingt sept minutes notre ennui - on est entré pour un film court et on a le sentiment de passer une après-midi entière dans la salle, me revient alors à la mémoire le mot de Georges Bernard Shaw, 'si vous voulez avoir une idée de l'éternité, passez l'après-midi devant un match de cricket.'  j'ajoute, ou devant ce film.  Benjamin Biolay a éternellement la même expression blasée, et Chiara, si elle court au début à faire revivre Marcello, quand elle fait l'actrice, hélas elle n'a plus qu'une seule ressemblance, avec sa maman...Mon seul plaisir a été de revoir le Rosebud, ce bar dans lequel nous avons usé des soirées de notre jeunesse.

Mermed  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Une talentueuse critique pour bien chambrer ce film auquel on doit pouvoir préférer même un match de cricket, semble-t-il !
Répondre
M
Bonjour
un match de cricket n'est pas pire...et pourtant...