Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Louise Glück

Louise Glück

The Past

Small light in the sky appearing

suddenly between

two pine boughs, their fine needles

 

now etched onto the radiant surface

and above this

high, feathery heaven—

 

Smell the air. That is the smell of the white pine,

most intense when the wind blows through it

and the sound it makes equally strange,

like the sound of the wind in a movie—

 

Shadows moving. The ropes

making the sound they make. What you hear now

will be the sound of the nightingale, Chordata,

the male bird courting the female—

 

The ropes shift. The hammock s

ways in the wind, tied

firmly between two pine trees.

 

Smell the air. That is the smell of the white pine.

 

It is my mother's voice you hear

or is it only the sound the trees make

when the air passes through them

 

because what sound would it make,

passing through nothing?

Louise Gluck

 

 

 

Le Passé

Une faible lueur soudain

apparait dans le ciel entre

deux rameaux de pin, leurs fines aiguilles

 

imprimées sur l'écran lumineux

et au-dessus,

tout en haut, le ciel en poussière de duvet -

 

On sent l'air: odeur du pin blanc,

si forte quand le vent le traverse

et que le bruit émis est tout aussi étrange,

tel le bruit du vent dans un film.

 

Des ombres bougent? Les cordes

font leur bruit de cordes. Ce que l'on entend maintenant

ce sera le rossignol, Chordata*,

l'oiseau mâle qui courtise la femelle -

 

Les cordes bougent. Les balancements

dans le vent, du hamac

arrimé fermement entre deux pins.

 

C'est la voix de ma mère que l'on entend

ou peut-être rien que le bruit des arbres

quand les souffles de l'air les traversent

 

quel bruit y aurait-il,

s'ils passaient au travers de rien?

 

 

* Je ne connaissais pas ce mot; voici ce que j'ai trouvé: Les chordés (Chordata) englobent poissons, amphibiens, mammifères et oiseaux caractérisés par la présence d’une chorde ou notocorde (tige cartilagineuse rigide située près de la face dorsale de l’animal) qui sert de squelette axial et aide à soutenir le corps.

Traduction Mermed 19 Novembre 2020

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article