Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Le poète Arthur Cravan en boxeur

Le poète Arthur Cravan en boxeur

Le boxeur Gene Tunney en conférencier Shakespearien

Le boxeur Gene Tunney en conférencier Shakespearien

 

Fabian Avenarius Lloyd dit Arthur Cravan,

neveu par alliance d'Oscar Wilde,

seul éditeur/vendeur dans une charrette à bras,

de sa revue Maintenant (5 numéros)

dont quelques lignes font encore notre bonheur:

' Monsieur Gide n'a pas l'air d'un enfant d'amour, ni d'un éléphant, ni de plusieurs hommes : il a l'air d’un artiste ; et je lui ferai ce seul compliment, au reste désagréable, que sa petite pluralité provient de ce fait qu'il pourrait très aisément être pris pour un cabotin. Son ossature n'a rien de remarquable ; ses mains sont celles d'un fainéant, très blanches, ma foi ! Dans l'ensemble, c'est une toute petite nature. '

'Si j’avais la gloire de Paul Bourget je me montrerai tous les soirs en cache-sexe dans une revue de music-hall et je vous garantis que je ferai recette.' 

Qui, aujourd'hui se soucie de Paul Bourget?

Et puis cette formidable conférence sur le surréalisme

au Carnegie Hall à New York,

ivre mort, il commence un striptease, avant d'être embarqué par la police...

Mais aujourd'hui c'est le boxeur qui m'interesse,

On pouvait avoir quelques doutes,

puisqu'il fut champion de France des mi-lourds,

sans avoir combattu –

son adversaire ne s'était pas présenté...

Mais il livra un combat contre le champion du monde en 1916,

Jack Johnson, qui le mit KO –

ce qui confirme cependant qu'il était un vrai boxeur,

puisqu'il tint 43 minutes contre un authentique champion du monde.


 

Quelques années plus tard,

nous retrouvons un boxeur, américain,

quelle carrière que celle de James Joseph Gene Tunney (1897-1978) !

Champion du monde poids lourds,

68 combats professionnels, une défaite;

parmi ses victoires: Jack Dempsey, Tommy Gibbons, Georges Carpentier.

On se croirait dans une rubrique sportive,

si ce n'est que Gene,

quand il ne travaillait pas,

je veux dire quand il ne boxait pas,

lisait, et donnait des conférences dans les universités américaines,

et son sujet de prédilection

était la poésie

et surtout Shakespeare,

ce qui a pu faire dire à Jimmy Kane (boxeur anglais)

que 'Shakespeare a mis fin à la carrière de Gene Tunney.'


 

C'est à Brendan Behan (Brendan Behan's New York) que je dois ces informations sur Gene Tunney.

© Mermed 18 Décembre 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article