Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Dogberry

l'Effroi   Corneliu Baba  1951

l'Effroi Corneliu Baba 1951

Si belle poète Afghane

assassinée à trente-un ans,

pour s’être éveillée,

pour s’être levée,

pour s’être changée en tempête,

pour avoir trouvé son chemin,

au bout duquel elle a trouvé la liberté

jusqu’à ne plus vouloir aucun retour;

 

prendre le risque de la mort,

et,

trouver la mort.

 

Assassinée d’être ses mots,

assassinée comme

Sayd Bahodine Majrouh,

poète Afghan aussi,

assassiné d’être d’autres mots,

d’autres mots qui sont les mêmes,

 

liberté,

poésie,

vie…

 certaines de ces lignes ont été écrites pas Meena, j’y ai ajouté les miennes.

 

© Mermed 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article