Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Michel Vieuchange,  la beauté de la lumière d'une quête

Michel Vieuchange, la beauté de la lumière d'une quête

que reste t-il à celui qui a atteint son but...

que reste t-il à celui qui a atteint son but...

Des anges blonds, des anges funèbres,
de Nantucket à Harar, via Walaia
voyagent au cœur des ténèbres,
là où la cordillère se jette dans la mer,
une route vers Smara.
 
la mort à vingt-six ans,
après deux heures dans les rêves,
de l’âme du monde,
loin de la cérémonie du thé
dans un altiplano
accompagné par l’alto
de Barbieri Gato,
une danse avec ces hommes,
comme lui, des anges en exil.
 
Et pendant ce temps-là,
pendant un autre temps,
Ernest le barman pianiste
donne les couleurs de voyelles
aux notes du blues
des fils des hommes inconnus, prosternés
devant l’autel des étrangers.*
 
Tous accompagnent les paroles
d’autant d’idées qu’il est besoin
pour effacer des esprits tout espoir.
Plus rien n’est à faire,
la conversation ressasse là,
le ça,
et met fin ainsi à toute question
en dévorant le poulet d’Esculape
avec les dents de Bérénice.
 
 

Michel Vieuchange,  (1904 - 1930), en septembre 1930, sans savoir précisément  où se trouve Smara, il part en expédition et après 1 400 km, il atteint son but, où il passe deux heures et repart aussitôt, par crainte des pillards/terroristes qui ont fait de ces ruines leur repaire.  Maladeil meurt quelques jours plus tard, sur le chemin du retour.

 

L'hôtel des étrangers était boulevard St Michel. Ernest Cabaner en était le barman et pianiste. Il hébergea quelques temps Arthur Rimbaud dans sa chambre et lui donna quelques rudiments de leçons de piano en désignant les notes de musique par des couleurs.  Nombreux y voient l'origine des couleurs de Voyelles...

 

 

©Mermed  Octobre 2006

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
peintre photographe sculpteur ont en commun cette quête de la lumière
Répondre