Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Naiteru-Kop
Intrépides guerriers du soleil,
fougueux compagnons des nuits
de pleine lune,
amants de la terre,
rêveurs des espaces aux extrêmités d'un temps perdu
au-delà des frontières,
remplissant les années de jours,
les jours d'ennui,
de désirs indéfinis,
et falots,
 
chasseurs sans arcs ni flêches,
pâtres sans troupeaux,
paysans sans houes,
penseurs sans idées,
 
répétiteurs malahabiles de la phrase imposée,
inventeurs de la mort par manque de mémoire.*
 
 
*Un Mythe Massaï explique l'origine de la mort, Naiteru-Kop - un demi-dieu - fait à Le-eyo cadeau de tous les animaux domestiques; il lui dit également que si un enfant meurt, il doit prononcer cette phrase: 'homme, meurs et reviens, lune, meurs et restes au loin.' Un enfant meurt, Le-eyo dit bien la phrase et l'enfant revient, puis c'est un des fils de Le-eyo qui meurt, et celui-ci se trompe et dit, 'homme, meurs et restes au loin, lune, meurs et reviens.' c'est depuis que la mort des hommes est sans retour alors que la lune revient toujours.
 
© Mermed

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
j'ai découvert l’histoire des Massaï lors de mon séjour au Kenya, un livre qui retient toute mon attention
Répondre
M
je les connais peu, le peu que je les ai rencontrés m'a séduit.