Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Lao Tseu sur son buffle  (tableau anonyme)

Lao Tseu sur son buffle (tableau anonyme)

Mes yeux caressaient les mots d’un vieux Chinois,

j’errais dans son ironie,

je rêvais ses subtiles profondeurs;

écoutant le conseil d’un ancien romancier Anglais,

je ne lisais plus que les mots que je désirais.

Des mots, j’en voulais encore,

j’ai redit un poème,

où ils sont les fileurs éternels des éternités,

Et toujours je m’enivre de beautés,

jusqu’à tout mélanger,

T noir bleu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article