Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Hafez 3
 
en forme de Ghazal*
Oubli de tous les désirs de vérité,
nos consciences étaient toutes fermées,
                                                                                à la non-humanité,
Nous avons franchi les frontières du néant,
ses torrents emportent tous les fondements,
                                                                              vers la non-humanité,
Quand les fêtes secouent les poussières du deuil,
le chagrin du temps nous couvre de son linceul,
                                                                                     de non-humanité,
Les paroles dites deviennent notre maison
quand les mots de haine se dressent à l'horizon,
                                                                                   de la non-humanité,
Mermed, emploie-toi à tisser la lumière
dans la trame balbutiante de tes vers,
                                                                        nés dans la non-humanité,
puisque les mots de Hafiz se sont perdus,
dans les balles de ceux qui ne les ont pas lus,
du fond de leur non-humanité.
 
* Le ghazal est un poème composé de distiques de deux vers. Le second vers se termine par un mot ou groupe de mots, identique dans chaque distique. En général, le ghazal cite le nom de son auteur dans l'un des derniers vers. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article