Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Éphémères

autre éphémère

autre éphémère

c'était durant les heures les plus chaudes

de ce jour conçu d'on ne sait quelle nuit,
ils étaient tous là, venus des abroads
pour garder le monde des épidémies,
qui ici emportaient toutes les vies,
poussés par la peccamineuses consciences
des opinions confites en innocence.
 
C'était pendant les jours les plus sombres
nés d'on ne sait quelle obscurité,
ils étaient tous là, au milieu des décombres,
les compassionnels venus imposer
leur charité à tous les prisonniers,
otages des maladies, des tyrans,
des terroristes, du manque d'argent.
 
C'était pendant les années les plus honteuses
nées d'on ne que trop quelles veuleries,
ils étaient tous là, matamores et merveilleuses,
offerts aux caméras, aux selfies aussi -
et que toujours sur les ruines je souris -
chemise impeccable, haleine fraîche, dents blanches,
péteux redresseurs de torts des Dimanches.
 
Nos lointaines indifférences sont ignobles,
pire encore sont leurs bienveillantes oboles.
 
 
© Mermed
 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article