Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Dogberry

Dogberry, par Henry Stacy Marks

Dogberry, par Henry Stacy Marks

j'ai écrit ces lignes après l’enthousiasmante interprétation de Will Kemp au Globe une après midi de Février 1599.

 
Le chemin bordé de cornouillers
mène au Square de la maldisance,
là où nous pouvons nous défaire de toute biendisance,
nous qui avons acquis notre ignorance
et pour qui, lire et écrire sont innés
assez pour interroger
par interrogations précises -
voire subséquentes -
ceux qui sont nos malfaisances
mais que nous n’écoutons jamais contre leur gré,
car ce serait leur faire offense;
en second lieu nous sommes des ânes
mais, sixièmement nous ne sommes pas les seuls;
troisièmement pourquoi choisir
ce square pour toute nos médisances ?
Et pour conclure,
l’article dix-huit suit toujours l’article vingt-cinq.
Deuxièmement, Monsieur, c’est exact
mais et c’est le sixième point,
il appert le soleil pour éclairer le paradigme,
et troisièmement nous retrouverons
ceux qu’en conclusion nous laissons manger
des confitures de cornouille.

 

Dogberry est un personnage créé par Shakespeare dans Beaucoup de bruit pour Rien. Gonflé de son importance, il emploie toujours mal à propos les mots qui lui semblent d'autant plus savant qu'il en ignore le sens.

© Mermed 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article