Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

'Ni le temps passé, ni les amours reviennent...'   Guilaume Appolinaire  (Sous le Pont Mirabeau)

'Ni le temps passé, ni les amours reviennent...' Guilaume Appolinaire (Sous le Pont Mirabeau)

Devouring Time blunt thou the lion's paws,
And make the earth devour her own sweet brood,
Pluck the keen teeth from the fierce tiger's jaws,
And burn the long-lived phoenix, in her blood,
Make glad and sorry seasons as thou fleet'st,
And do whate'er thou wilt swift-footed Time
To the wide world and all her fading sweets.
But I forbid thee one most heinous crime:
O carve not with thy hours my love's fair brow,
Nor draw no lines there with thine antique pen,
Him in thy course untainted do allow,
For beauty's pattern to succeeding men.
Yet do thy worst old Time: despite thy wrong,
My love shall in my verse ever live young.
 
Temps vorace, émousse les griffes du guépard,
dis à la terre: dévore tes beaux enfants;
arrache les crocs mordants du léopard,
brûle le phénix éternel dans son sang;
fais flotter des saisons gaies ou attristées,
fais ce que tu veux aux douceurs flétries
de ce vaste monde, Temps aux pieds ailés;
mais ce crime odieux je te l’interdis:
ne grave pas tes heures au front de mon amour,
n’y trace pas de lignes avec ton calame,
laisse-le tel qu’en lui-même, pour toujours
idéal de beauté de toutes les âmes.
Vieux Temps même en faisant les pires misères,
mon amour restera jeune dans mes vers.
© Mermed 2014-2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article