Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

c'est encore Shitao...

c'est encore Shitao...

 

(Autour du chapitre 20 de Lao Tseu et du chapitre 27 de Tchouang Tseu*)

 

 

Tous, ils sont là,

devant, derrière, à côté,

autour de moi,

ensemble, ils marchent,

et ils parlent,

des mots exubérants,

des mots heureux,

des mots préoccupés,

des mots qui savent

où est la lumière.

 

Moi, marcheur solitaire,

perdu dans ce monde inconnu,

inapte aux mots,

incapable de phrases,

sinon débiles,

esquif sans pensée,

insignifiant ignorant,

niais inconsistant,

quand tous savent,

moi seul suis sans clairvoyance

et je reste, là,

inerte;

 

 

j'attends les non-mots pour dire

ce qui se perd dans l'inconstance

des mots pour ne rien dire,

en attendant celui qui ne dit aucun mot

et avec qui je pourrai échanger un mot.

 

© Mermed Jérusalem 

 

 

  • Je lis Lao Tseu dans la remarquable traduction française de J.J. Duyvendak, et dans les très bonnes traductions de Liou Kia-Hway et Stanislas Julien; en anglais, les traductions de Arthur Waley et D.C.Lau;

  • Tchouang Tseu, je le fréquente dans la traduction française de Liou Kia-Hway et la superbe traduction anglaise de Burton Watson.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article