Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Nostalgie des lieux

Nostalgie des lieux


 

 

Appuyé sur la tablette de l'entre-deux,

je regardais par la fenêtre de droite,

puis par la fenêtre de gauche,

je ne voyais pas les chalets de Derborence,

pas davantage je n'apercevais la Grande rue d'Orta;

je ne voyais pas non plus en arrière plan le Stromboli en éruption

au dessus du Macchu-picchesque bobinard de l'Inca.

 

Non! mes yeux ne voyaient pas ces beautés...

ils étaient guidés par ma mélancolie

vers la mer disparue,

cette mer au bord de laquelle je n'avais jamais été;

j'étais, je ne sais trop comment dire... entre-deux.

 

J'étais là-bas, hier, il y a longtemps,

écoutant un saxophoniste ivre improviser un break sur de vieux

canons à cancrizans

sous l'oeil amusé d'un Escher Gödelien ,

tandis que la courtisane venue de Uruk

m'enduisait le corps de myrrhe,

me versant de ses lèvres le philtre de la plante

que lui avait donné – pour moi – l’immortel Ut-Napishtim.


 

Hélas! Elle a pris fin,

cette orgie de nostalgie

sans nulle part aucune nostalgie.


 


 

© Mermed Janvier - Février 2017


 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article