Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mermed

Sonnet 47
Betwixt mine eye and heart a league is took,
And each doth good turns now unto the other:
When that mine eye is famish'd for a look,
Or heart in love with sighs himself doth smother,
With my love's picture then my eye doth feast,
And to the painted banquet bids my heart;
Another time mine eye is my heart's guest,
And in his thoughts of love doth share a part:
So, either by thy picture or my love,
Thy self away, art present still with me;
For thou not farther than my thoughts canst move,
And I am still with them, and they with thee;
Or, if they sleep, thy picture in my sight
Awakes my heart, to heart's and eyes' delight.
 
Un accord est passé entre mes yeux
et mon cœur, qui lors se font des faveurs:
quand te voir, mes yeux en deviennent anxieux,
ou que les soupirs étouffent mon cœur,
avec mon amour peint mes yeux festoient,
ils prient mon cœur au banquet du tableau;
ils sont hôtes de mon cœur une autre fois,
et l’amour se pense comme joue un duo.
Soit par amour, soit grâce à ton portrait
même au loin, tu restes présent en moi,
et ne vas au-delà de mes pensées,
je suis avec elles, elles sont avec toi;
elles dorment? Je vois ton portrait qui réveille
mon cœur, pour le plaisir du cœur et de l’œil.
 
ce contrat avec tes yeux, si souvent...
comme Job,
à qui son contrat empêche de laisser passer de ses yeux
à son âme imortelle
l'image d'une fille qui réveillerait ses sens penauds.
 
© Mermed 2014-2015

Commenter cet article