Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Sandro Botticelli  la calomnie d'Apelle (1495)

Sandro Botticelli la calomnie d'Apelle (1495)

That thou art blamed shall not be thy defect,
For slander's mark was ever yet the fair;
The ornament of beauty is suspect,
A crow that flies in heaven's sweetest air.
So thou be good, slander doth but approve
Thy worth the greater, being wooed of time;
For canker vice the sweetest buds doth love,
And thou present'st a pure unstained prime.
Thou hast passed by the ambush of young days
Either not assailed, or victor being charged;
Yet this thy praise cannot be so thy praise,
To tie up envy, evermore enlarged,
If some suspect of ill masked not thy show,
Then thou alone kingdoms of hearts shouldst owe.
 
 
Un reproche ne te fait pas un défaut,
la critique vise toujours la beauté;
la suspicion est la parure du beau -
tel un corbeau dans les airs éthérés.
Es-tu bon, la calomnie confirme ta valeur
la plus grande, être courtisé par le temps;
le vice, est un chancre amoureux des plus belles fleurs,
de ta jeunesse pure et chaste tu fais présent.
Jeune, tu es passé par les guets-apens,
ils ne t’attaquèrent pas, ou tu vainquis;
mais cet éloge ne peut être suffisant
pour faire taire l’envie qui toujours grandit.
Si un peu de mal n’altérait tes couleurs,
tu serais seul maître du royaume des cœurs.
© Mermed 2014-2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article