Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Le béguinage de Bruges

Le béguinage de Bruges

do thy worst to steal thyself away,
For term of life thou art assured mine;
And life no longer than thy love will stay,
For it depends upon that love of thine.
Then need I not to fear the worst of wrongs,
When in the least of them my life hath end.
I see a better state to me belongs
Than that which on thy humour doth depend:
Thou canst not vex me with inconstant mind,
Since that my life on thy revolt doth lie.
O what a happy title do I find,
Happy to have thy love, happy to die!
But what's so blessed-fair that fears no blot?
Thou mayst be false, and yet I know it not.
 
 
Mais fais ton pire pour t'envoler toujours...
tu es mien par contrat et bail à vie;
elle ne durera pas plus que ton amour
ma vie, que ton amour a assujettie.
Je n'ai plus à craindre le pire des malheurs,
quand dans le moindre ma vie trouve une fin.
Je sais que m'attend un royaume meilleur
que celui qui dépend de tes béguins.
Ton âme inconstante ne peut me blesser,
ma vie est liée aux cahots de tes désirs.
Quel bonheur mon titre de proprièté,
heureux de ton amour, heureux de mourir!
Quelle perfection ne craint une tâche?
Tu peux être parjure sans que je le sache.
 
Le royaume des cieux divins
appartient à ceux qui ont le béguin,
aussi à Bruges chez les béguines,
the right place for a love's end to begin.
 
 
© Mermed 2014-2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article