Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Le père de la religion chrétienne, comme on le sait, était le chef des Esséniens connu sous le nom du Maître de Justice (Moré Hassedeq), qui vivait environ un demi-siècle avant le Christ, à qui son enseignement fut transmis par un Essénien, Jean Baptiste.

Ce que l’on sait moins, c’est que Jean Baptiste avait un autre disciple qui se nommait Boldo ;

Le jour où Salomé – this bloody bitch – obtint la tête de Jean,  Boldo réussit à quitter la Palestine et il se dirigea vers l’Est.  Il marcha des jours, des mois, des années et arrivant en vue d’une falaise infranchissable, il décida d’essayer de la gravir, persuadé que de l’autre côté il trouverait la terre où il pourrait en toute sécurité transmettre l’enseignement du Maître de Justice.

Il réussit effectivement à gravir cette falaise – un aplomb totalement lisse de plus de 3500 mètres sur laquelle tous les plus grands alpinistes modernes se sont retrouvés en perdition (on se souvient des drames survenus en 1957 ou en 2001 et des pertes dramatiques des alpinistes JC Montelao, Gédéon Cebolao et leurs compagnons).  Cette ascension qui, pour Boldo, avait été précédée de trente jours de jeunes et de prières, explique l’accueil qu’il reçut ; sa légende se développa, Boldo avait été hissé au sommet de la montagne par le souffle de Dieu.

 

De l’autre côté de cette montagne il trouva le paysage le plus sublime, peuplé des gens les plus doux et les plus hospitaliers.  Après quelques mois, parlant couramment le Boldave, il commença

Son enseignement et créa la première église Boldave.  Cet enseignement trouvait un terrain d’autant plus favorable que depuis des siècles les habitants attendaient confusément la venue d’un prophète.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article