Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Politique

 

le penseur

Souviens-toi du temps où tu aspirais à conduire le Pays, quand tu te donnais l'air de ne pas désirer cet honneur, et que, au fond tu en brûlais d'envie. Comme tu étais modeste ! 
 

le citoyen

Tu me tendais la main, même à moi; tous, sans exception, pouvaient t'adresser la parole...

la citoyenne

...et puis tu as été élu, et c'est un autre homme, on ne peut plus t'aborder : tu t'enfermes, tu te montres rarement, et tes apparitions sont des insultes...

l'élu

je ne veux plus - ma fonction ne le permet pas - être esclave de la populace; c'est moi l'élu, moi le sphinx, moi, le seul à pouvoir montrer le chemin...

l'idéaliste

le pays de mes rêves n'est pas gouverné par un seul homme, il est libre. Le peuple y est roi. Chacun y reçoit le pouvoir à tour de rôle, pour un an. Il n'accorde aucun privilège à la fortune, car le pauvre et le riche ont des droits égaux dans ce pays.

l'élue

mon pays obéit à l'unique, à l'élu, pas à la foule, avatar démocratique, dont les voix sont facilement captées. Comment le peuple, incapable de raisonnements justes, pourrait-il conduire le pays ?

l'idéaliste le pays de mes rêves est gouverné par un seul, et non par la multitude : on n’y voit pas un orateur agiter les têtes par de vains discours, ni tourner les esprits d'un côté ou de l’autre, au gré de son intérêt particulier, par le biais de la publicité ; on n’y voit pas cet homme couvrir ses fautes passées sous le voile de la calomnie pour se dérober au châtiment.

Le penseur L’espérance est un don funeste, qui souvent met aux prises les pays, en exaltant à l’excès leur orgueil. Et cependant tous les hommes connaissent la différence du bien et du mal, tous savent combien la paix vaut mieux que la guerre.


 

La plupart de ces mots sont ceux de Sophocle, d'Eschyle et d'Euripide, c'était il y a 2600 ans...


 

© Mermed
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article