Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Sonnet 129

Sonnet 129

The expense of spirit in a waste of shame
Is lust in action: and till action, lust
Is perjured, murderous, bloody, full of blame,
Savage, extreme, rude, cruel, not to trust;

Enjoyed no sooner but despised straight;
Past reason hunted; and no sooner had,
Past reason hated, as a swallowed bait,
On purpose laid to make the taker mad.

Mad in pursuit and in possession so;
Had, having, and in quest to have extreme;
A bliss in proof, and proved, a very woe;
Before, a joy proposed; behind a dream.

All this the world well knows; yet none knows well
To shun the heaven that leads men to this hell.

 

L'énergie fond dans une honte abyssale:

la luxure mène l'assaut: jusqu'à l'assaut, elle

est parjure, mortelle, sanglante, déloyale,

sauvage, extrême, grossière, fausse, cruelle;

à peine comblée, aussitôt méprisée;

quête sans raison; à peine assouvie,

haine sans raison, comme l’appât gobé,

mis là pour rendre fou qui l‘engloutit:

quête folle puis folie de la possession;

ayant eu, ayant, voulant l‘inaccessible;

extase sur le coup - puis vraie affliction;

avant, joie promise; puis rêve...impossible?

Tous le savent; mais nul ne sait se soustraire

au ciel qui mène les hommes à cet enfer.

                                   

Rut honteux, bouffeur d'essence fine,                                                                        enfer du pêché de chair,                                                                                       petite mort peccamineuse,                                                                                     que reste-t-il de la joie espérée?                                                                               Un rêve..

 

© Mermed 2014-2015

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article