Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Leto

Leto

                Souvenons-nous de ces temps de nos 18/23 ans, ces temps de l’entre-deux – entre adolescence et âge adulte ; ces époques où le Samedi,  après un match de rugby dans les boues de Newcastle, après des pintes de Newcastle Brown Ale (8,5°), après des whiskys aussi nombreux que pur-maltés, on se retrouvait dans un pub dans lequel un groupe jouait pour 200 personnes, et ce n’étaient que les Rolling Stonesavec encore Brian Jones ; on se partageait ensuite dans les partys du Samedi soir et on passait une heure assis – bien fatigué d’alcool – à côté d’un  type chevelu, bien fatigué de produits interdits, un type qui s’appelait Jimmy Hendrix – lui aussi encore vivant… et que l’on reverrait un an plus tard à Woodstock après avoir marché des kilomètres à côté de filles venant de la même grande ville que nous ; on avait marché des heures et puis trente-six ans plus tard on en avait retrouvé une – par hasard – lors d’une marche dans le Morvan…Ce film c’est toutes nos nostalgies, là ce sont les miennes, remplacez-les par les vôtre, et vous aurez le plaisir de ce film splendide de tendre mélancolie, de musique, d’acteurs splendides et de prouesses  cinématographiques.  Deux heures de bonheur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article