Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

M

M

Ce n'est bien sûr pas du grand cinéma, mais il s'agit d'un documentaire très intéressant à plus d'un titre ; c'est une réflexion d'hommes qui ont été violés, enfants, par des rabbins, lesquels, rappelons-le sont des hommes mariés – ce qui signifie que le célibat des prêtres n'est pas du tout l'explication suffisante du comportement de certains d'entre eux ; ils parlent entre eux, ils parlent même calmement avec un violeur, ils parlent de façon inattendue souvent, ainsi le personnage autour duquel tourne le film dit qu'il a éprouvé de la tendresse auprès de certains de ces hommes qui l'ont violé, lui qui était tellement privé d'affection dans sa famille qu'il était prêt à acheter des caresses'. On rencontre également un transsexuel d'une grande intelligence et tout cela se passe au milieu des hommes en noir – les Hassidim, les ultra religieux que l'on voit un peu vivre tout au long de ce remarquable document. Sans entrer dans aucune polémique, après les problèmes de pédophilie traités au grand jour chez les professionnels de la religion Protestante, Catholique, Juive, ne reste qu'à traiter de ce problème dans l'Islam.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article