Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

'T'as de beaux yeux, tu sais...'

'T'as de beaux yeux, tu sais...'

O me! what eyes hath Love put in my head,
Which have no correspondence with true sight;
Or, if they have, where is my judgment fled,
That censures falsely what they see aright?

If that be fair whereon my false eyes dote,
What means the world to say it is not so?
If it be not, then love doth well denote
Love's eye is not so true as all men's: no,

How can it? O! how can Love's eye be true,
That is so vexed with watching and with tears?
No marvel then, though I mistake my view;
The sun itself sees not, till heaven clears.

O cunning Love! with tears thou keep'st me blind,
Lest eyes well-seeing thy foul faults should find.

 

Pauvre de moi! Quels yeux l'amour m'a t-il donnés,

qui n'ont de rapport à ce qui est devant eux;

ou, s'ils en ont, où est donc partie ma pensée,

quand ce qu'ils voient clairement devient fallacieux?

Si mon oeil trompeur s'entiche de beauté sublime,

de quoi se mèle le monde disant qu'il ne l'est pas?

S'il ne l'est pas, c'est l'amour qui le détermine:

les yeux de l'amour sont moins vrais que tous ici-bas;

non, comment l'oeil de l'amour serait-il sincère,

lui perturbé par les nuits de veille, de pleurs aussi?

ma vue est abusée, ce n'est pas un mystère;

le soleil ne voit que lorsque le ciel s'éclaircit.

O! ruse de l'amour! tes larmes aveuglent mon regard,

pour que des yeux clairvoyants ne voient pas tes tares.

© Mermed 2014-2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article