Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

A rainy day in New York

C'est un week end gris, de pluie aussi,

un temps qui nous pousse à entrer avec Gatsby dans les hôtels où un pianiste joue,

dans les bars qui vont fermer mais dans lesquels, lui il peut jouer,

comme il joue dans l'appartement des parents d'une ex-petite amie, soeur de sa future petite amie;

et pendant ce temps-là Ashleigh – et pas Ashley – joue à la journaliste godiche certes,

mais révélatrice:

un réalisateur lui confie les secrets – un peu voire beaucoup – éthylisés de son âme,

un scénariste constate avec elle son infortune,

et un acteur connu est prêt à lui faire don de son corps de rêve.

Et tout cela a la légerté que l'on attend d'un jeune homme qui n'a même pas encore quatre-vingt cinq ans

et qui aime New York

qui a mieux filmé cette ville que lui?

Georges Gershwin, mais lui c'était en musique... une musique que l'on écoutait dans Manhattan;

dans ce film c'est Misty qui revient,

Misty par Erroll Gardner avec le merveilleux Denzil Best à la batterie.

Et c'est, là, tout le plaisir de la nostalgie des jours à venir, ces jours où nous aurons rendez-vous avec l'amour de notre passé, dans le bar d'un très cher hôtel d'une très chic station de ski en Suisse ou chez Eddie Condon's (52th street) ou dans ce rade des confins, quand le pianiste jouera pour nous seul My Melancholy Baby...


 


 

© Mermed 24 Septembre 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article