Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

W.H. Auden Lettre à Lord Byron (suite)

Byron faisait la planche dans le Grand Canal un cigare allumé à la bouche, on lui demanda: 'My lord, pourquoi nagez vous en fumant le cigare?'  George Gordon répondit: 'C'est pour éclairer les étoiles.'

Byron faisait la planche dans le Grand Canal un cigare allumé à la bouche, on lui demanda: 'My lord, pourquoi nagez vous en fumant le cigare?' George Gordon répondit: 'C'est pour éclairer les étoiles.'

 

II

C’est sur mes genoux, au crayon que j’écris,

avec mon autre main je m’empêche de bailler,

sur un quai primitif, sans abri

un mercredi aux petites heures de la matinée.

Que le jour d’été tombe, je ne peux pas l’ajouter;

en été tous les écoliers savent que jamais

à Seydhisfjördur la lumière du jour ne disparait.

 

Trouver le sommeil sous ces latitudes dites élevées

au début pour un Anglais c‘est plein d‘aléas.

C’est comme être envoyé au lit avant le dîner

parce que l’on a joué aux fléchettes avec le stylo de papa,

ou comme revenir d’une fête, quand l’haleine a

une odeur de poubelle et que l’on se rend compte que l’on a fait

plus de confidences que la sagesse ne le demandait.

 

J’ai fait mon travail, fait beaucoup d’annotations

sur l’absence quasi-totale de verdure,

sur les routes, les illégitimes , les moutons:

je vais utiliser un de vos vers, il y a de belles pâtures

mais peu de machines pour l‘agriculture;

et grâce au Sunlight Soap*, le Geysir

offre aux visiteurs le plus grand plaisir.

 

Le Nord, bien sûr, n’a jamais été votre tasse de thé;

vous le trouviez ‘Moral’, alors vous êtes resté ailleurs.

De moi maintenant ce que ce que vous attendez

ce sont des nouvelles de l’Angleterre pour l‘heure,

les choses, les mots de la jeunesse, ses bonheurs.

Brighton est-elle toujours aussi fière de sa bannière,

une fille peut-elle voyager en sécurité à l’arrière ?

 

Je vais m’éclaircir la voix, prendre un élan de saute-ruisseau

et sauter un siècle d’espoir et de pêchés -

depuis votre mort il s’en est passé beaucoup trop .

Les pleurs ont coulé et le bain froid est entré,

avec les bananes, les bicyclettes, les conserves et les fossés,

et l’Europe a assisté d’Irlande en Belgique

à l’engouement pour les trains et la renaissance gothique.

 

Nous entrons maintenant dans l’ère éotechnique

Grâce au réseau et toutes ces nouvelles associations;

c’est du moins ce que Lewis Munford* implique.

Un monde de sous vêtements en Aertex* pour les garçons,

de gigantesques baies vitrées, des murs absorbant les sons,

où les inconvénients de la fumée sont supprimés

et tous les meubles uniformément chromés.

 

 

En fait c’est-ce que vous pourriez penser en allant

dans le Surrey passer vos week-ends chez les possédants,

avec votre voiture trop rapide, vos soucis trop gnan-gnan

pour vous préoccuper de l’avis courant.

Mais dans le nord c‘est faux tout simplement .

Pour ceux qui vivent à Warrington ou Wigan,

ce n’est pas un pieux mensonge, c’en est un et comment…

 

Là sur le vieux champ de bataille,

de la froide férocité des désirs humains,

ils ne sont pas cicatrisés les combats et leurs entailles;

logements sur les collines sombres, taudis bruns

et dans les vallées usines lugubres aux ouvertures en coin

qui depuis la maison Géorgienne, à mon avis,

reste ce que notre architecture a fait de plus joli.

 

En ce qui concerne l’économie, la santé, les règles morales,

il n’y a pas la moindre excuse à présenter;

pas plus que des pots de chambre ou des chiens de loutre;

mais je veux dire avant de l’oublier,

c’est de toutes celles que je connais la plus belle contrée ;

plus clairement que du Scafell Pike*, mon âme

garde la vue de Wolverhampton à Birmingham.

 

Il y a longtemps, bien longtemps, je n’avais que quatre ans,

quand j‘allais chez grand-mère, la voie

passait au milieu d’un champ de charbon. Du compartiment

je le regardais passer avec envie, en pensant ’que c’est beau !

O comme j’aimerais que tout cela soit à moi.’

les lignes de tram, les terrils, les pièces de moteur,

c’était et c’est encore les décors chers à mon cœur.

 

Salut au nouveau monde ! Salut à ceux qui aiment 

ses objets aseptisés, vous êtes chez vous.

Les amants regarderont un radiateur électrique,

une autre poésie de départ nait

autour des arrêts de bus ou des aérodromes.

Mais, pour redonnez moi comme aiguillon

le chiaroscuro des gares, pour mon imagination.

 

 

* Sunlight Soap produit de néttoyage universel, créé en 1884 et toujours populaire

* Lewis Mumford 1895-1990, historien américain (histoire de la technologie et de la science, ainsi que dans l'histoire de l'urbanisme)

* Aertex (marque déposée) tissu lâchement tissé de coton qui est employé pour faire des chemises et des sous-vêtements. Lewis Haslam, Benjamin Ward Richardson et Richard Greene en 1888 ont formé Aertex Company.

* Scafell Pike la plus haute montagne d'Angleterre, dans le Lake District ( 978 m.)

 

à suivre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article