Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

143 Rue du Désert

'Malika est le gardienne du vide', c'est ainsi que la définit le réalisateur, et il a raison elle est le seul rempart entre sa liberté et le néant du film – je n'énumérerai même pas les défauts du film, il y a en a trop, même pour un documentaire. Attachons-nous en revanche à cette femme que l'on aurait envie de connaître et d'aimer. Quel plus beau compliment puis-je lui faire que de la comparer à cette autre grande dame du désert Dassine Oult Yemma que j évoque avec ses mots:

et toi, Malika, et toutes les Malikas que tu es,

tu tournes autour de moi,

dans mes veilles, dans mon sommeil,

dans mes paroles,

jusque dans mes silences.

Qu'importe tous les voiles sous lesquels tu te caches,

ton amour envahit nos cœurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article