Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

C'est à Matera, dans les Pouilles, que se déroule la première scène

C'est à Matera, dans les Pouilles, que se déroule la première scène

Le dernier James Bond de Daniel Craig.

Il en avait assez, et la production - lui pour partie - lui a réservé de beaux décors et une belle fin.

Il y a la première Aston Martin de Bond, celle du temps de Sean Connery ,

il y a des courses poursuites, des traitres, des méchants - vraiment méchants -

et puis au milieu de tout ce tintamarre, il y a Léa Seydoux, qui,

habitant un chalet au milieu de la forêt,

se sachant poursuivie par des méchants (très tueurs), part en talons aiguilles...

Si l'on n'était pas dans un James Bond,

ce qui est un flot abracabrantesque -j'emprunte moi aussi le mot à Arthur:

'Ô flots abracadabrantesques
Prenez mon cœur, qu'il soit sauvé.
Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs insultes l'ont dépravé !'*

deviendrait du Grand Guignol ridicule.

 

 

Le poème de Rimbaud est le Coeur supplicié, il s'accorde parfaitement à la fin maritime de James.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article