Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Mes frères et moi

Il n'y a pas besoin de grand chose pour réaliser un très beau film,

un film, dans lequel – je cite John Ford –

chaque dollar investi se voit sur l'écran;

c'est le cas ici, il nous est même donné beaucoup plus:

autour du sujet archi rabattu de ces jeunes adolescents

dotés d'un don artistique inhabituel dans leur milieu,

en butte à une vie, une culture, hostiles ou au mieux indifférentes,

le film innove complètement avec cette famille remarquablement typée,

du frère ainé, chef de famille, bourru certes, mais avec un coeur gros comme ça,

au dealer, en passant par le gigolo multi-sexe,

et au gamin plein de talent,

aussi plein de talent

que ce film qui déborde de tendresse et d'émotion –

l'une et l'autre ne faisant ni dans la guimauve, ni dans le pathos.

Tous les acteurs sont remarquables dans leur rôle,

et que dire de la bande son que Maël Rouin Berrandou illumine

en chantant Donizetti...

Una furtiva lacrima,

au milieu des HLM...

Une réussite totale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article