Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mermed

Une femme seule

On ne connaît pas son nom,

je lui en donne un, Helena -

pourquoi pas ?

Une autre Hélène qui (r)éveille les désirs de tous les hommes...

Dario met ces mots dans la bouche d' Helena:

'Chez nous on aime personne'

de l'amour il y en a pourtant partout autour d'elle...

Helena est une multi voulue,

(pas nécessairement des désirs autres que bestiaux, peut-être l'un d'eux...)

tellement que son mari la garde sous clef.

Cette pièce qu'elle habite est devenue, par la grâce de la mise en scène,

un ring

qui disparaît à la fin de ses combats.

J'ai aimé la mise en scène,

d'une grande finesse,

d'une grande inventivité,

qui soigne chaque détail,

loin de l'arrogance exhibitionniste des temps...

Sylvia Delagrange assume splendidement ces choix,

tout m'a séduit, une composition d'expressions,

une gestuelle...

Tout.

 

Bravo et merci pour ce spectacle -

et pour la découverte de ce texte de Dario Fo.

 

 

 

Festival Théâtre sur un plateau

30 Juillet 2022

Une femme seule de Dario Fo et Franca Rame,

traduction Toni Cecchinato et Nicole Colchat.

Compagnie La Lune à L'envers.

Mise en scène Benjamin Ziziemsky

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article