Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Dédales

Dédales

Non il ne s'agit pas d'une adaptation de Joyce –

d'ailleurs Joyce est-il vraiment fait pour scénariser un film?

À l'exception de Gens de Dublin (réalisé par John Huston),

je ne vois guère de films qui soient de bonnes mises sur écran de ses oeuvres...

Donc, non, nous ne sommes pas chez James, mais en Roumanie.

J'étais dans la confusion,

par ce que le titre roumain du film est Miracolo, pas du tout Dédales...

Revenons en Bucovine,

cette région où nombreux sont les monastères

qui figurent parmi les plus beaux du monde –

Sucevita, Voronet, Moldovita...

('C'est devant un monastère en Bucovine

que la fidèle femme du pope, Line,

toute vêtue de noire popeline ... ' ainsi commençait le poète)

mais trêve de digressions,

retournons à cet excellent film,

un crime qui est amené puis présenté de façon aussi pudique

qu'exceptionnellement violente,

et une enquête policière austère,

menée par un policier imbuvable,

porteur – semble-t-il – d'un secret qu'il partage avec la victime,

je dis bien il semble partager un secret,

mais cela n'appartient peut-être qu'à notre imagination...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article