Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Misia Sert

Misia (Toulouse-Lautrec)

Misia (Toulouse-Lautrec)

Une pianiste, une flûtiste, une actrice se réunissent

pour évoquer Misia, 'la Reine de Paris' –

la reine d'un Paris du début de vingtième siècle,

dans un milieu inconnu de la plupart des habitants de cette époque,

le Paris du monde qui se targue désormais de culture,

auquel se joignent tous les artistes qui ont besoin de vivre.

 

Le spectacle est une très belle performance des trois dames,

qui nous charment et nous entraînent dans une grande sympathie pour la belle Misia,

reine mondaine et tant aimée.

 

Toutefois, nous apprenons –

et c'est cruel –

que Misia aurait été le modèle qui inspira Madame Verdurin à Proust...

Cette pauvre Sidonie dont Marcel nous offre un portrait tel

que l'on est contraint de se demander jusqu'à quel point elle fut née de Misia...

 

Mais peu importe, après tout,

car le spectacle reste un grand bonheur.

 

 

 

 

 

L’actrice est Julie Depardieu,

la flûtiste, Juliette Hurel

la pianiste, Hélène Couvert

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article