Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

L'Arpeggiata

L'Arpeggiata

 

 

Christina Pluhar nous offre Drama Queen,

une soirée de musique italienne,

une large partie étant consacrée à la Vénitienne Barbara Strozzi

et à la Florentine Francesca Caccini.

Je ne suis pas un grand amoureux des compositions de Barbara,

que je trouve trop larmoyante et prompte –

je devrais dire lente – à s'épancher longuement...

Mais cela en aucun cas ne m'éloigne du bonheur

que j'ai à entendre et à voir les musiciens de Christina,

et tous sont au meilleur de leur instrument ou de leur voix...

Du contrebassiste Leonardo Terrugi,

aussi à l'aise ce soir dans ce répertoire baroque,

qu'il a pu agrémenter d'une improvisation

que n'aurait pas reniée Charlie Mingus –

qu'il l'est dans ses tangos (écoutez ses très belles compositions)

à l'altiste enthousiasmant Vincenzo Capezzuto,

également premier danseur de nombreux corps de ballet,

ce qui se devine puis devient une évidence

au fur et à mesure de l'avancée du concert

jusqu'à un final et un bis renversants de plaisir...

 

 

C'était un concert du festival d' Ambronay le 1 Octobre 2022

 

Christina Pluhar au théorbe, était également accompagnée par

Doron Sherwin cornet à bouquin

Lathika Vithanage violon Baroque

Josep Maria Marti Duran théorbe et guitare baroque

David Mayoral percussions

Rodney Prada viole de gambe

Yoko Nakamura orgue et clavecin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article