Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

L'innocent

L'innocent

Dans la dernière scène du film, Louis sourit, enfin...

je dirais plutôt qu'il a sur le visage cette expression qui ressemble à celle qui précède le sourire.

J'ai supposé qu'il était satisfait d'avoir terminé son film, au demeurant sympathique, et souvent souriant.

Louis a su choisir son scénariste, Tanguy Viel,

qui tisse une histoire aussi abracabrantesque que souriante entre deux mariages en prison.

Bravo pour ce choix,

ainsi que pour avoir retenu des comédiens

que l'on a plaisir à voir s'amuser avec nous –

en particulier cette leçon de théâtre donnée par Roschdy Zem et Jean-Claude Pautot

à Noémie Merlant et Louis Garrel, un délice...

Tout cela permet d'oublier que la mise en scène est – j'ai décidé d'être gentil – distendue.

(seul le titre permet un rapprochement avec Visconti, en aucun cas la mise en scène)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article