Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com

Les Amandiers

Les Amandiers

De très belles scènes – en plans rapprochés

(comme la plus grande partie du film) –

de casting et d'entrée à l'école de théâtre des Amandiers.

Une tranche de vie d'apprentis acteurs,

devenant de vrais acteurs sous la direction ferme de Patrice Chéreau,

que- me semble t'il - Louis Garrel incarne avec beaucoup de justesse.

Comme tous les films de Valeria cela déborde de tendresse,

en évitant le plus souvent –

pas toujours, mais beaucoup –

de sombrer dans la dégoulinance du sentimentalisme.

J'ai aimé, même si bien sûr le vrai travail de Chéreau

sur le sens et les mots est en grande partie occulté

au profit du travail sur le langage corporel.

Et tous les jeunes acteurs,

à qui Valeria donne un beau tremplin,

sont très prometteurs.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article