Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tchouang Tseu rêve qu'il est un papillon, à moins que le papillon ne rêve qu'il est Tchouang Tseu... ( Autour du chapitre 20 de Lao Tseu et du chapitre 27 de Tchouang Tseu* ) Tous, ils sont là, devant, derrière, à côté, autour de moi, ensemble, ils marchent,...

Lao Tseu sue son buffle (tableau anonyme) Mes yeux caressaient les mots d’un vieux Chinois, j’errais dans son ironie, je rêvais ses subtiles profondeurs; écoutant le conseil d’un ancien romancier Anglais, je ne lisais plus que les mots que je désirais....

Peut-être un poète... J’aime les poètes qui ont inventé le verbe puis usé les mots de Qohélet pour me donner un langage - même celui de la haine - à moi, Caliban. J’aime les poètes quand le vent du ciel par-dessus le toit emporte la fumée du cigare de...

Cette vue n'a rien à voir avec Constantin, c'est celle que l'on a depuis les ruines du chateau d'Olipherne qui n'a rien à voir non plus avec Holophernes, ni avec Olophernes, celui de Shakespeare... (Grec Egyptien, 1863 - 1933) Il y a ceux dont les noms...

Surgi des océans du monde en creux, dans les rêves de John Cleves Symmes, aux yeux d'Adam Seaborn, moi, monstrueux animal, né d'amours sérénissimes, dans le continent Symzonia, l'ultime, d'un léviathan et d'un béhémot, après avoir repoussé tous les assauts,...

Nous nous sommes pensé poètes en lisant Baudelaire. Nous avons lu, dans la solitude, quelques vers à haute voix; On se souvient de quelques poèmes appris par cœur pour les récitations à l’école, ou - mais peut-on le dire ? - pour notre plaisir, pour être...

José Luis Borges 1899 - 1966 En ces époques, le monde était une carte qui avait les dimensions illimitées de l’espérance, les géographes noctambules l’arpentaient; leurs pas, au cours des siècles avaient mené quelques-uns - devenus des héros légendaires...

Samuel Taylor Coleridge 1772 - 1834 Il est des poètes cafardeux pour le lecteur, des poètes obligés de s’obliger à écrire les images que l’on attend obligatoirement d’un poète, des poètes qui rejoignent notre oubli, c’est bien obligé… Et puis il y Samuel,...

Gérard Labrunie, dit Nerval, 1808 - 1855 Je rêvais devant un livre de poésie, mon âme voulait écrire des vers mystérieux comme, dans ma mémoire ceux de Labrunie, des vers, tour à tour, tendres et amoureux. Ils auraient été les mots de la mélancolie, le...

Nous avons tous ri avec Georges Fourest...1864 - 1945 Sur un fauteuil en bois de poirier (à moins qu’il ne soit de citronnier) en chemise et pantalon, monsieur fait des mines de mossieu. Tandis que sa femme Hermione qui jadis fut si bonne mange des pets...

1 2 > >>