Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Saint Pierre...'N'en parlez pas...' Elihou parle de Dieu, il dit à Job et à ses trois amis, Eliphaz, Bildad et Tsophar: ' Qui l'a chargé de gouverner la terre ? Qui a confié l'univers à ses soins?' (1) Aux 'hommes de Dieu' que vous connaissez - posez...

Bobby Lapointe, il était le talent , jamais un sous-fifre et encore moins tyrannique... Déesse des sous-fifres tyranniques, Normalité ! Que de petitesses en ton nom ! Le totalitarisme est ton état de réalité, puanteur antiseptique de la honte de tous...

Honoré Victorin Daumier, (1808 - 1879) Hommes politiques méprisant ceux qui apportent les suffrages qu'ils quémandent de porte en porte, avocats blasés qui jamais ne supportent que d'autres colportent leur vérité en cohorte. Médecins affligés de ne pouvoir...

Les portes de l’impossible, nous les avons entrebâillées, nous, porteurs de souffrances au-delà des mots, au-delà des langues, nous, enfants des phares qui depuis des milliers d’années éclairent les jours de nos vies. Il est venu le temps de souffler...

Certitude de la science, qui tue, parce qu’elle ne sait pas; Le feu, je le fabrique comme au début, je ne sais pas comment l’arrêter, mais cela je ne l’ai jamais su; la raison, je peux ici la dévoiler: je le connais depuis peu, des milliers de siècles...

la plupart des Chrétiens n'ont jamais lu la Bible, la plupart des Musulmans n'ont jamais lu le Coran... parlons de crédulité et non de croyance. Peut-on accepter que des crédules imposent – ingénument ou pas - leurs superstitions et leurs coutumes prêchées...

Ces lignes - qui viennent après celles de Mélopée - ont pour seule ambition, de parcourir les chemins qui mènent à l‘assassinat de l‘impossible. cet impossible, qui, nous dit-on, interdit de réduire les écarts de revenus; qu’ils viennent expliquer, ceux...

Odysseus Elytis, poète et grec (1911 - 1996) Prix Nobel en 1979. Dans son recueil de poèmes Axion Esti, ce vers que je trouve sublime: 'Seul Dieu n'a pas de religion.' un vers dont je me souviens avec celui d'Hector dans Troilus ans Cressida (Acte2.scène...

Kirghizie, caravansérail de Tash Rabat Enfant indifférent du néant, né des concupiscences du vide, sans nom des éternels errements, engendrant le tohu-bohu livide, immense caravansérail, avide hospice de toutes les fureurs passionnées; il attend que vienne...

C'était après le transfert du temple d'Abu Simbel... J’ai terminé de lire un roman, j’écoute Body and Soul et d’autres ténors aussi avec Gentleman Jim, les portes du temps s’ouvrent derrière l’hôtel de ville; il y a une mustang gagnée aux dés,une nuit...

1 2 > >>