Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sappho, poètesse née vers 630 avant J.C., morte vers 580. Sappho m'aimait, elle me l'a dit, et écrit aussi, 'Sitôt que je te vois, la voix manque à mes lèvres, ma langue est enchaînée, une sueur froide m'inonde, tout mon corps frissonne, il semble que...

Mont Hermon 2814 m Une mlawa druze, une réincarnation de Kamal Joumblatt, la forteresse de Nimrod, des BMW i8, des filles habillées pour émoustiller des garçons, qui, pas plus qu'elles, ne peuvent épouser hors de la communauté, aussi des Chevrolet Camaro,...

(1911 - 2004) Prix Nobel en 1980. Ces quinze derniers jour j’ai demandé beaucoup à mon pauvre cerveau, qui m’a offert une grande intimité avec Ceslaw Milosz; depuis longtemps je connaissais un Milosz, c’était Oscar Venceslas de Lubisz et j’aimais - j’aime...

Henry Charles Bukowski, (1920 1994) Jamais je n’écrirai que les filles ont de jolis culs, pour rien au monde je ne mettrai sur le papier que caressé par leurs seins splendides, j’ai pu les baiser pendant dix-sept jours comme un oiseau en feu qui regarde...

La Falaise de Boldavie...ou ailleurs Autour du verset 157 de la quatrième sourate du Coran, "(Nous les avons maudits) à cause leur parole : 'Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah'... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié;...

Le Jugement de Salomon Nicolas Poussin (1649) J’étais complètement défoncé, ce type, Asmodée, que j’avais rencontré dans ce rade, il m’avait donné cette dope…il m’avait dit, ‘prends là, tu oublieras toutes tes vanités’, je les ai oubliées, je me suis...

Basho à cheval Sugiyama Sampu (1647-1732) je regardais les feuilles mortes dans le vent de l'Automne, j'y retrouvais Basho, il me disait sa plume, misérable en sagesse, dépourvue de dons divins, il me répètait la futilité des carnets de voyage qui ressassent...

'Tout-sous-le-ciel a un commencement qu’on peut considérer comme la mère de Tout-sous-le-ciel. Quand on trouve la mère, on peut par-là connaître les enfants. Quand on connaît les enfants, si de nouveau on s’en tient à la mère, jusqu’à la fin de sa vie...

Ekaterina Panikanova (née en 1975) Comme un lecteur imparfait de mots, détourné par l’attirante oisiveté qui telle une vieille maîtresse créée trop d’illusions et supplante la vérité, moi aussi berné par mon assurance, et la volupté d’une compréhension...

Bandonéon pour le Tango qui a très peu de rapport avec ce poème. Précédé d‘un silence assourdissant, entièrement vêtu d’obscurité, il arrive de l’infini néant et du chaos de l’éternité. Il rencontre la fille du vieux Saltiel, noire, si belle, première...

1 2 > >>