Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La culture des oranges - même sanguines - n'est pas, mais pas du tout, le sujet du film Un film français déjanté, encore un! Encore un grand plaisir après Effacer l'histoire, Adieu les cons et les 2 Alfred... pour ne citer que des films sortis en 2021....

la plupart des Chrétiens n'ont jamais lu la Bible, la plupart des Musulmans n'ont jamais lu le Coran... parlons de crédulité et non de croyance. Peut-on accepter que des crédules imposent – ingénument ou pas - leurs superstitions et leurs coutumes prêchées...

Venus et Adonis Royal Shakespeare company 'When he beheld his shadow in the brook, The fishes spread on it their golden gills; When he was by, the birds such pleasure took, That some would sing, some other in their bills Would bring him mulberries and...

cénotaphe imaginé par l’architecte français Étienne-Louis Boullée ( 1728-1799 ) Quand les aveugles espérances du passé ne sont plus que mots pour nos épitaphes, quand surviennent les jours où la beauté n'est plus pour nos espoirs qu'un cénotaphe, les...

Par un de ces débuts de soirée du début de l’été dont la douceur fait nos âmes plus belles quand les derniers rayons du soleil nimbent d’hyacinthe et d’or les coquettes demeures qui composent les accueillantes cités cachées dans des écrins de verdure...

Dans l'ascenseur que j'utilise fréquemment, une dame me parle souvent, bien que je ne la connaisse pas, j'ai surmonté ma timidité et je l'ai invitée à partager le réveillon, Hélas, à cela elle n'a même pas répondu, elle a continué de dire premier étage,...

Et tu danses toujours ainsi qu'en ma mémoire,* quand tous les amants vont à la maison du vin, retrouver la Sulamite, si belle femme noire - heureux fils du temps sans souci des purotins. Puis nous nageons toujours dans la danse des sons, visages encore...

Hafez, le vin, la quête, l'amour; Non-humanité, sans vin, ignorance, mort. Les mêmes langages... © Mermed 20 Juillet – 6 Août 2016

Palais de Caserta, Fontaine de Venus et Adonis. Or, as the snail, whose tender horns being hit, Shrinks backwards in his shelly cave with pain, And there, all smother'd up, in shade doth sit, Long after fearing to creep forth again; So, at his bloody...

en forme de Ghazal* Oubli de tous les désirs de vérité, nos consciences étaient toutes fermées, à la non-humanité, Nous avons franchi les frontières du néant, ses torrents emportent tous les fondements, vers la non-humanité, Quand les fêtes secouent les...

1 2 3 > >>