Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le char du soleil sur un vase Grec Lo! in the orient when the gracious lightLifts up his burning head, each under eyeDoth homage to his new-appearing sight,Serving with looks his sacred majesty;And having climbed the steep-up heavenly hill,Resembling...

Unthrifty loveliness, why dost thou spendUpon thy self thy beauty's legacy?Nature's bequest gives nothing, but doth lend,And being frank she lends to those are free:Then, beauteous niggard, why dost thou abuseThe bounteous largess given thee to give?Profitless...

Boulevard Montmartre, Matinée de Printemps par Camille Pissarro (1830-1903) Look in thy glass and tell the face thou viewestNow is the time that face should form another;Whose fresh repair if now thou not renewest,Thou dost beguile the world, unbless...

When forty winters shall beseige thy brow, And dig deep trenches in thy beauty's field, Thy youth's proud livery, so gazed on now, Will be a tatter'd weed, of small worth held: Then being ask'd where all thy beauty lies, Where all the treasure of thy...

le Sonnet 1 dans le Quarto Shakespeare,my translations and around...ses sources...lui, devenu source inépuisable; j'avais traduit de façon très classique ces sonnets - qui sont en cours de publication dans chaque numéro de la revue Verso, puis, me les...

Après l’enthousiasmante interprétation de Will Kemp au Globe une après midi de Février 1599. Le chemin bordé de cornouillers mène au Square de la maldisance, là où nous pouvons nous défaire de toute biendisance, nous qui avons acquis notre ignorance et...

Le Byssus est l'ensemble des fibres secrété par certains mollusques pour adhérer aux rochers; il est appelé soie marine ou laine de poisson. Cette matière était connue dans l'antiquité, elle composait vraisemblablement la fameuse toison d'or de Jason...

Nous avons tous rêvé de ce canon à cancrizans que Jean Sebastien aurait pu écrire pour Charlie, et des breaks de Bach dans Ornithology de Parker... Bien des vies et des morts étaient passées, Notre clan savait garder le feu Des steppes brûlées de l’été...

Maurits Cornelis Escher Date 1960 Dans l’attente de la venue de l’immense poète Serguei VLADISTAK, dans le courant de l’automne, nous présenterons chaque semaine cette Boldavie trop méconnue. C’est monsieur Francis C. – un des trois français du vingtième...

tel qu'en lui-même... Nous n’avons pas de goût pour le suicide, aucune tentation de la fin que l’on se donne ou que l’on subit Mais le petit suicide entre amis est rempli de tous les suicides ratés ou repoussés tellement c’est plein d’espoir. Seul Aarto...

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 > >>