Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lire

Jon Kalman Stefansson né en 1963 à Reykjavik Un monde liquide entre les rochers un monde de neige ou de mer glacée où ‘l’on meurt de froid parce que l’on lit un poème’ quand on s ‘appelle Barour, un monde que des jeunes garçons parcourent avec un homme...

Gérard de Nerval, inattendu (pour moi du moins, j'étais passé hâtivement sur les 3 poèmes des trois jours à venir. et Joyeux Noël. Profession de foi J’aimerais mieux, je crois, manger de la morue, Du karis à l’indienne, ou de la viande crue, Et le tout...

Le Peuple O vous qui célébrez tous les pouvoirs, ainsi Que le canon des Invalides; Et qui pendant la lutte aussi N'êtes jamais plus homicides; Les temps sont accomplis, le sort s'est déclaré, La force sous le droit succombe ; Par un effort désespéré La...

Frédéric Louis Sauser dit Blaise Cendrars 1887 - 1961. Je lis souvent ce qu’écrivait Freddy, de la Chaux de Fond, quand j’ai envie de voyager sans mettre mes pieds l’un devant l’autre, quand j’ai envie de lire un si mauvais poète - mauvais poète parce...

Jorge Luis Borges 1899 - 1986 En ces époques, le monde était une carte qui avait les dimensions illimitées de l’espérance; les géographes noctambules l’arpentaient; leurs pas, au cours des siècles avaient mené quelques-uns - devenus des héros légendaires...

Jadis, j’ai vu une mer triste se vêtir de noir quand on lui annonça la mort du poète. Aujourd’hui, je vois...

Jaroslav Seifert 1901-1986, Prix Nobel en 1984 C’est un poète au pays de la poésie, que j’aime lire et relire, quand me reviennent de ma mémoire ces amours instantanés que j’ai vécus, quand le regard d’une femme qui passe est une promesse d’amour, tous...

Ekaterina Panikanova (née en 1975) Comme un lecteur imparfait de mots, détourné par l’attirante oisiveté qui telle une vieille maîtresse créée trop d’illusions et supplante la vérité, moi aussi berné par mon assurance, et la volupté d’une compréhension...

Il est des livres que l’on peut lire sans les ouvrir – ces dégoulinances aussi maniérées que commercialisées, Je pense à cet auteur que j’avais abordé deux fois sans plaisir et dont - soumis à la rumeur publique, aux critiques, aux injonctions et aux...

Juan gris le livre 1911. Lir e, partir peut-être, rêver toujours, lire William Butler Yeats, partir à Byzantium, et rêver No country for old men en titre de roman de Cormac McCarthy. Puis dans la tempête avec Wynstan Hugh Auden en Islande, devant une...

1 2 3 4 > >>