Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Tour de Babel de Bruegel. (une des trois tours du Flamand, peinte en 1563) Comme l’interprète imparfait d’une page que la crainte des mots emmène à l’envers du sens des rimes toutes gonflées de rage que le poète a rythmé dans ses vers, moi aussi je...

Errance...ici ? Emprisonnés, assignés aux résidences de nos illusions, échos de l'inconnu, les mots des anges de l'amour? pour que jamais ne vienne la fin des désirs; partir en quête du secret des mots, retrouver et le cypre et la myrrhe, se fondre dans...

Je me souviens de cette soirée de la fin du mois de mai, je me souviens de jeunes gens rémunérés qui jouaient avec un ballon sur trente neuf cadavres, je me souviens de ces images du Liban je me souviens de jeunes gens non rémunérés qui jouaient avec...

George Bryan Brummell, dit 'Beau Brummell' (1778-1840) Revêtu du dernier nom à la mode, mangeant les plats du grand chef, buvant les étiquettes de prestige, je passe mon temps libre là où je verrai, là où je serai vu, mes yeux caressent livres et tableaux,...

Un canal pour y jeter une rose, une rose pour éloigner l ’ absence, qui sur l ’ eau de mémoire se dépose, et donne le souvenir de la présence. ‘Aimez moi, aimez moi, mon proche amour, ’ revêtue toute de noire solitude, ‘comme je vous aime en cette fin...

Le sacrifice d'Iphigénie Van Loo La plupart des hommes, lorsqu'ils sont au pouvoir après s'être épuisés pour le conquérir, bientôt tombent misérablement, soit à cause de la sottise du peuple - c'est ce qu'ils croient - soit par leur impuissance réelle...

Melencolia I Albrecht Dürer (1514) Une sœur de Saturne éclairée par un dernier soleil noir, surgie des nuits du temps, défaisait avec ses clefs des nombres dont la seule magie jonchait le sol. Les pieds dans la terre, désir des humains. Prise entre...

Pourquoi pas Shitao, ici? Mes yeux caressaient les mots d’un vieux Chinois, j’errais dans son ironie, je rêvais ses subtiles profondeurs; écoutant le conseil d’un ancien romancier Anglais, je ne lisais plus que les mots que je désirais. Des mots, j’en...

Le sans-mot, origine de la poésie; le mot que l’on peut définir n’est pas le mot de la poésie. De l’alternance entre le sans-mot et le mot naît le prodige de la poésie. Mystère, mystère suprême, porte de toutes les subtilités, qui, obscurcissent l’obscurité,...

King James Bible, 1611, traduction de la Bible en anglais réalisée sous le règne de Jacques VI. ...and that which was written was upright, even words of truth. J'aime de ces mots faire cette lecture - certainement pas celle qui était dans l'esprit...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>