Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poetes

Pablo, sois tolérant... Y fue a esa edad... Llegó la poesía a buscarme. No sé, no sé de dónde salió, de invierno o río. No sé cómo ni cuándo, no, no eran voces, no eran palabras, ni silencio, pero desde una calle me llamaba, desde las ramas de la noche,...

Une des tablettes L'Épopée d'Atrahasis est le récit mésopotamien le plus complet du Grand Déluge, il offre plus: Les conditions de vie immédiatement après la création, lorsque les dieux inférieurs doivent travailler très dur et se plaindre. Révolte des...

Pablo, sois indulgent avec cette traduction... Entre sombra y espacio, entre guarniciones y doncellas, dotado de corazón singular y sueños funestos, precipitadamente pálido, marchito en la frente y con luto de viudo furioso por cada día de vida, ay, para...

Pablo, sois plein de compassion pour cette traduction... Puedo escribir los versos más tristes esta noche. Escribir, por ejemplo: «La noche está estrellada, y tiritan, azules, los astros, a lo lejos.» El viento de la noche gira en el cielo y canta. Puedo...

Nous avons tous ri avec Georges Fourest...1864 - 1945 Sur un fauteuil en bois de poirier (à moins qu’il ne soit de citronnier) en chemise et pantalon, monsieur fait des mines de mossieu. Tandis que sa femme Hermione qui jadis fut si bonne mange des pets...

Je ne connaissais pas ce film, et je suis autant déçu de ne pas l’avoir eu comme compagnon de mon imaginaire depuis 62 ans (il a obtenu la Palme d’or à Cannes en 1956) que ravi, enchanté de l’avoir découvert. D’autant que c’était à Ambronay, et que à...

Roque Dalton né et mort (assassinat – vraisemblablement politique) au Salvador 1935 - 1975 Laissez-moi vous dire l’histoire que m’a racontée Roque, dans ses dernières heures, alors qu’il agonisait des balles qu’il avait reçues. Après des heures de torture,...

Basho à cheval Sugiyama Sampu (1647-1732) Je regardais les feuilles mortes dans le vent de l'Automne, j'y retrouvais Basho, il me disait sa plume, misérable en sagesse, dépourvue de dons divins, il me répètait la futilité des carnets de voyage qui ressassent...

Marcel Thiry Belge 1897 - 1977 Toi qui pâlis au nom de Vancouver…. ….. peut-être ne pâlis tu pas, et peut-être te vouvoies tu, n’est-ce pas ? Quand dans un rade du petit port de la Désirade tu te souviens un peu ivre de fatigue et de poésie, de ce livre...

Jérôme aurait pu m'aider davantage... Dans ma jeunesse, intolérant mais certain j’ affrontais la vie en costume croisé; j’achetais et louais - sans le lire - Thomas d‘Aquin, je restais muet au verdict de Criton, bien que je fus prêt à réfuter Arnold *...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>